Activités

Ti Keltiek by Cbanas PO

Kenavo Ti-Keltiek

Ti Keltiek |

Construit en 1871 pour Joseph Bourgaux par l’architecte nantais Jean-Baptiste Buron, il est acquis par Georges Levesque (1847-1911), petit-fils du maire Louis Levesque. En 1917, la Ville y installe son conservatoire de « musique et de déclamation ». Celui-ci l’occupera jusqu’en 1971. Durant la Seconde Guerre mondiale l’hôtel particulier est réquisitionné début 1944 par la Milice et le 12 août 1944 par le comité départemental de Libération.
 
Ensuite l'hôtel Levesque sera connu des nantais.es sous le nom de Ti Keltiek où se retrouveront les militants et activistes culturels bretons de Nantes. C'est là que Kentelioù an Noz est sans doute pensée pour la première fois. Depuis plus de 30 ans c'est dans ces murs que des centaines de personnes ont pu apprendre le breton... Cette mission continuera à Désiré Colombe, nouvel équipement associatif nantais sur le site des salons mauduits.
 
Vous trouverez ici une présentation du nouvel équipement Désiré Colombe " Entre pôle associatif, nouveau salon Mauduit, crèche, logements et jardin public "
Pour venir, éviter la voiture... Quatre offres de transport public seront accessibles à moins de cinq minutes à pied :
• la ligne 1 de tramway (arrêt Chantiers navals)
• deux lignes Chronobus (lignes C1 et C3
Arrêt Édit de Nantes)
• une ligne de bus (ligne 11 – Arrêts Jean V et Sanitat).

Nous rappelons que le planning de nos activités a pu être reporté sur les mêmes jours et créneaux horaires que ceux que nous avions à Ti-Keltiek. L'impact est donc moindre sur nos adhérents.
Notons par ailleurs, que cette fermeture induit un changement de siège social pour Kentelioù an Noz... Qui sera transféré à L'ACB. Merci à eux de nous accueillir !!!


 
Avec la fermeture de Ti-keltiek, la langue bretonne perd une de ses fenêtres de visibilité à Nantes. Nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que pour continuer à peser auprès des financeurs et des collectivités, il est important que le tissu associatif soit le plus représentatif possible.
Vous êtes aujourd'hui plus de 700 abonnés à notre newsletter mais l'association Kentelioù an Noz n'a jamais dépassé la barre symbolique des 300 adhérents. Vous voulez soutenir la langue bretonne à Nantes, adhérez à l'association !
 
Vous pouvez le faire ici en ligne ou bien via le formulaire papier

 

Adultes Apprendre Collectivités Entreprises Familles Sportifs Vacances